2019 : j’arrête tout ou je continue ? Mes réflexions sur le blogging

J’arrête tout ou je continue ? Cette question, j’ai bien dû me la poser une bonne dizaine de fois ces derniers mois. Manque de temps, autres priorités, projets diverses ou simple procrastination, j’ai un peu délaissé mon blog l’année dernière. J’ai posté au total 12 articles, soit un par mois, mais avec de longues périodes de désert puis plusieurs articles postés à la suite lorsque je retrouvais la motivation. Comme toujours, pour faire le point, j’ai besoin d’écrire, de structurer mes pensées et de mettre noir sur blanc ce que j’ai dans la tête, alors autant le faire sur le blog !
Alors installez-vous confortablement avec une bonne tasse de thé, car je vous préviens cet article est long (trop long peut-être !).

Pourquoi je blogue ?

Le premier article du blog date d’avril 2012, il y a bientôt 7 ans, c’est fou ! Mais avant ce blog, j’en ai eu deux autres : un blog lifestyle qui était l’ancêtre de celui-ci et un blog mariage. Je suis un dinosaure dans le monde de la blogosphère car j’ai commencé à bloguer en 2007, une période où Instagram n’existait pas et où les blogs étaient le seul espace à notre disposition pour partager notre quotidien, rencontrer d’autres personnes avec les mêmes centres d’intérêt et échanger facilement avec eux. Mais surtout, à l’époque, tenir un blog c’était uniquement une histoire de passion, personne n’aurait imaginé pouvoir en faire son métier.
Le blog est resté une passion pour moi. Certains aiment courir, d’autres jouer de la guitare ou faire de la danse, moi j’aime bloguer. J’adore préparer un nouvel article, passer du temps à le rédiger, faire de jolies photos pour l’illustrer et continuer à ressentir cette petite dose d’adrénaline lorsque j’appuie sur le bouton publier. Mais surtout, j’aime par dessus tout que celui-ci suscite des réactions, des questions ou des commentaires de la part de mes lecteurs car échange et partage sont pour moi les maître-mots du blogging. Pour être honnête, je crois que l’on commence à bloguer pour soi mais on continue bien souvent pour nos lecteurs car les retours que l’on a sont gratifiants et boostent notre égo. D’une certaine façon, bloguer c’est un peu mettre son savoir, ses compétences ou ses qualités au service de la communauté et avoir en contrepartie l’impression d’être utile.

Pourquoi j’ai commencé à perdre ma motivation ?

Instagram vs la blogosphère
Avec Instagram, les blogs ont perdu peu à peu de leur attrait. Le pouvoir de l’image est devenu plus important que celui des mots, on a envie de trouver l’information instantanément sans avoir besoin de lire un article en entier et il est devenu de plus en plus difficile de faire venir des gens sur son blog et encore plus de les faire réagir en commentaires. C’est un problème général de la blogosphère (on annonce d’ailleurs souvent la mort des blogs) mais cela est d’autant plus exarcerbé pour les petites blogueuses comme moi.
Même si on ne crée pas un blog uniquement pour avoir des followers, le manque d’interactions et cette impression de parfois « faire tout cela pour rien » est pesante et mine petit à petit ma motivation. Surtout qu’écrire un article prend beaucoup de temps, du temps que l’on pourrait passer à faire d’autres choses plus gratifiantes d’un point de vue personnel.

La question de la surmédiatisation des blogueuses
J’adore Instagram, j’y passe beaucoup de temps et j’y fais régulièrement de très belles découvertes. Mais j’ai toujours été plus à l’aise avec les mots qu’avec les images, ou plutôt qu’avec mon image. Même si moi aussi je me prête de temps en temps à la mise en scène de mon quotidien sur ce réseau social, ce n’est pas vraiment mon truc. Forcément, mon blog en pâtit car je ne joue pas le jeu que l’on attend de moi. Mais cette surmédiatisation n’est pas faite pour moi et je n’ai pas envie de me forcer pour gagner des followers.

Le poids du perfectionnisme
Blâmer uniquement les réseaux sociaux serait un peu trop facile car mon principal ennemi, c’est moi même. Combien de recettes je n’ai pas postées car je trouvais que les photos n’étaient pas assez belles ? Combien d’articles je n’ai jamais publiés car j’avais peur que cela ne soit pas assez intéressant ? Cet article de Megan a résonné en moi et m’a amenée à réfléchir sur mon manque d’implication sur le blog ces derniers mois. Je suis clairement atteinte du syndrome de la première de la classe. Celle qui cherche toujours à avoir la meilleure note ou plus tard celle qui veut toujours que tout ce qu’elle entreprend soit parfait, c’est moi. Le regard des autres est encore beaucoup trop important pour moi, et exacerbé par les réseaux sociaux. J’en suis consciente, j’essaie de me soigner mais j’ai encore trop de difficultés à complètement lâcher prise et cela a forcément un impact sur le blog.

Quand on a tendance à s’oublier
Enfin, je fais souvent passer d’autres blogs avant le mien. Car oui, je n’ai pas qu’un seul blog, cela serait trop simple sinon ! J’ai lancé il y a quelques mois borntobelovers, un blog à quatre mains avec mon fiancé pour partager nos voyages et bonnes adresses et puis bien évidemment j’ai les Sacrées Blogueuses. Ce sont dans les deux cas, des projets à plusieurs, et j’ai toujours tendance à les prioriser au mien car je n’aime pas décevoir les gens qui me sont chers. Ces deux blogs m’apportent énormément et j’en suis très fière. Malheureusement, les journées ne font que 24h et je n’ai pas le temps n’y la force de m’investir autant sur tous les plans. Là encore, cette propension à me « sacrifier » et à faire passer les autres avant moi, est ancrée au plus profond de ma personnalité mais je sais que je dois travailler dessus pour davantage penser à moi et faire passer mes envies un peu plus souvent au premier plan.

Pourquoi j’ai envie de continuer malgré tout ?

J’ai envie de continuer car j’ai décidé de me faire davantage plaisir en 2019 ! Et prendre du temps pour m’occuper de mon blog est quelque chose qui me réjouit profondément et qui me permet de m’évader un peu de mon quotidien. Ce blog est finalement mon seul espace de liberté, le seul endroit où je peux m’exprimer librement car cela n’engage que moi et je n’ai pas envie de perdre cette opportunité. Et puis ce ne sont pas les idées qui me manquent, c’est bien évidemment le temps. Mais en gérant mieux mes priorités et en essayant de faire davantage ce que j’ai envie plutôt que ce que l’on attend de moi, je suis certaine que je pourrais me dégager un peu plus de temps pour cette activité.
Alors oui, mon blog n’est pas parfait. Il y a énormément de choses que j’aimerais améliorer, notamment revoir mes anciens articles. Mais mon blog est à l’image de mon évolution sur ces cinq dernières années et j’avoue parfois prendre plaisir à relire de vieux articles, comme on relirait un vieux journal intime plein de nostalgie. Alors oui, mes photos culinaires n’arrivent pas à la cheville de mes blogs de cuisine chouchou. Mais je ne suis pas photographe ni blogueuse professionnelle, alors pourquoi me mettre autant de pression ? Finalement, je crois que j’ai envie de revenir un peu aux origines du blogging et avoir un espace plus personnel, moins formaté, plus spontané et intime. Mon blog n’est qu’un hobby, je ne gagne pas ma vie avec et je n’en ai pas la prétention, donc autant en profiter un maximum pour se faire plaisir et ne pas s’imposer de contraintes inutiles. Un slow blog, c’est peut être cela la solution, un blog bienveillant, à mon rythme, plus en phase avec mes envies et sans la pression des statistiques ou du SEO

On trouvera quoi sur le blog en 2019 ?

Forcément, il y aura toujours des recettes de cuisine car je ne peux pas m’empêcher de cuisiner et de tester de nouvelles recettes, alors autant les partager avec vous ! Et puis, soyons honnête, c’est principalement ce que vous venez chercher ici.
Mais j’ai également envie d’évoquer d’autres thèmes qui m’intéressent et notamment mon cheminement vers un mode de vie plus sain. Par cela, j’entends non pas un blog healthy en mode fitgirl (je suis très très loin de tout ça !) mais plutôt l’envie de vous confier ce que j’ai appris depuis que je consulte une naturopathe (par exemple, ma relation avec le gluten). J’ai également envie de plus parler de beauté et de ma transition vers les soins green avec mes tops mais aussi mes flops car soyons francs, c’est un chemin semé d’embûches. Comme beaucoup, j’ai également commencé à modifier mon mode de vie pour répondre aux challenges de notre époque, c’est un travail au long cours mais je me dis que partager les petits gestes verts de mon quotidien pourrait être utile à certains d’entre vous.
J’ai également envie de vous présenter plus souvent mes coups de coeur, de préparer de nouveaux articles de décoration sur les travaux de la maison ou encore de partager les lectures qui m’inspirent. Bref, les idées ne manquent pas, il faut juste que je me mette un petit coup de pied aux fesses de temps en temps.
En revanche, pour les voyages et mes bonnes adresses, c’est maintenant sur borntobelovers que cela se passe !

Et comme le mois de janvier n’est pas encore terminé, je profite de cet article pour vous souhaiter une excellente année 2019, une année brillante, pétillante, douce, gourmande, remplie d’amour et de jolis moments.
♥♥♥

 

 

17 commentaires

  1. Un slow blog, belle image…je partage tout à fait ta réflexion, j’ai le même façon de fonctionner avec mon blog, un peu le même parcours que toi dans la blogosphère (moi aussi je suis un dinosaure à ce niveau ^^ ), et impossible de retrouver le même entrain et les mêmes échanges avec les réseaux sociaux…Continue sur cette voie, je vais faire pareil je pense 😉 et bonne année également

    J'aime

  2. Marie,
    Je tombe sur cet article car le thème m’interpelle.. et je vois que mon article t’a parle.. tout comme le tiens pour moi.
    J’ai avancé dans ma réflexion et j’ai réussi à comprendre pourquoi j’etais comme ça et surtout j’apprends doucement à me dire que merde : je ne suis pas parfaite et c’est très bien comme ça. Ce qui m’a aidé ? Écrire l’article forcément mais également à Céline Lapie ; une praticienne de médecine alternative : le shiatsu. Je ne peux que te conseillé d’essayer.. ça m’a fait un bien fou !
    En attendant, si l’envie de discuter te prends.. tu sais où me trouver 😉

    Bonne journée !

    J'aime

    1. Merci Mégane, ton article a été mon déclic je pense 😊 J’avais bien conscience de mon perfectionnisme exacerbé mais je n’avais pas compris qu’il était un frein au développement de mon blog.
      Je n’avais jamais pensé au shiatsu et j’avoue que j’ai très envie de tester maintenant. Je vais me renseigner pour trouver qqn sur Reims ! Bonne journée et à bientôt

      J'aime

  3. Très bel article MJ, je suis sûre que tu vas réussir petit à petit à lâcher prise. En ce qui concerne les commentaires, c’est vrai que désormais ça manque ! Mais je suis la première à ne plus commenter. Alors, je te laisse une petite trace de mon passage 😉

    J'aime

  4. Bravo pour cet article qui, je pense, exprime extrêmement bien ce que ressentent toutes les « petites » blogueuses. J’ai hâte de voir le tournant que va prendre ton blog cette année. À bientôt 😘💕

    J'aime

    1. Merci Marie 😊 Effectivement, je me rends compte que je ne suis pas un cas isolé et que beaucoup de « petites blogueuses » ressentent la même chose en ce moment. Le blog ne changera pas radicalement mais j’aborderais de nouveaux sujets qui me tiennent à cœur

      J'aime

  5. Hello! Je me pose parfois ces questions, et j’ai quelques travers semblables aux tiens : perfectionnisme exacerbé, priorité à autrui…Mais mon blog est « mon blog » : je suis maitre à bord, donc, j’avance, je continue, ne serait-ce que pour me satisfaire « moi »..(sans égoïsme déplacé). Alors, je t’invite à poursuivre, quitte à publier du contenu pas « ultra parfait »! Au plaisir

    J'aime

  6. Votre blog est plein de vie, de dynamisme et de gaieté. Il apporte joie de vivre et vos idées recettes sont suivies. Continuez avec autant de conviction. Et aussi… Vos photos sont superbes
    Bref… Merci de continuer….

    J'aime

Répondre à Emilie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s