Mes 10 indispensables de grossesse

MJ26 juillet 2020

La grossesse est une telle période de bouleversements physiques et de chamboulements émotionnels qu’il est important, selon moi, de se faire plaisir en investissant dans quelques objets ou produits qui nous font du bien. Une grossesse c’est 9 mois de bonheur mais c’est aussi 9 mois stressants, alors il est primordial de prendre soin de soi et tout miser sur son bien-être afin de vivre plus sereinement cette période. Vêtements, produits de beauté ou objets plus spécifiques, j’ai listé dans cet article tout ce qui m’est indispensable depuis quelques mois.

J’ai délibérément mis de côté les livres sur la grossesse. J’en ai dévorés pas mal durant ces sept derniers mois mais j’ai prévu un article dédié pour vous présenter mes livres préférés.

Mon coussin de grossesse / d’allaitement


S’il y a bien une chose que j’avais hâte de recevoir, c’est mon coussin de grossesse ou d’allaitement. Ce coussin, presque aussi grand que moi, est un couteau-suisse qui soulage bon nombre de maux de grossesse. Depuis que mon ventre est sorti, je ne peux plus m’en passer pour dormir. Au grand désespoir de JC, je l’enlace et place ma jambe droite au-dessus de lui pour soulager mes douleurs lombaires. Dans la journée, je le descends sur le canapé pour m’installer confortablement pour lire, alléger mes jambes lourdes ou encore poser mon ordinateur dessus lorsque je blogue. Et, cerise sur le gâteau, quand Junior sera là, je pourrais continuer à l’utiliser pour l’allaiter.

Sur les conseils de l’émission Les Maternelles sur France 5, j’ai choisi un coussin de la marque Les Babilleuses et je ne regrette absolument pas mon investissement. Cette petite marque crée par une maman produit tous ses coussins en France, à partir de matériaux français. Les coussins sont complètement personnalisables car on choisit à la fois le tissu (certifié Oekotex) et le garnissage (sans perturbateurs endocriniens, sans BPA, sans phtalate, ni CFC ni chlore). Personnellement, j’ai choisi le modèle Lubéron avec un garnissage de micro-billes. Vous l’aurez compris, Les Babilleuses est une très jolie marque responsable avec de chouettes valeurs et je vous recommande leurs coussins les yeux fermés.

Ma crème et mon huile anti-vergetures


Mes cuisses étant déjà zébrées de vergetures héritées de l’adolescence, j’ai très peur de me retrouver recouvertes de vergetures après la grossesse. J’ai donc commencé très vite (dès le premier mois) à me masser quotidiennement avec des produits anti-vergetures. J’en ai essayé plusieurs mais mes préférés restent ceux de chez Joone. J’ai choisi d’acheter les deux produits proposés, à savoir l’huile vergetures parfaite (à base d’huile de rose musquée) et la crème vergetures parfaite (à base de beurre de karité). J’utilise l’huile sur le ventre et la crème sur la poitrine, les hanches, les fesses et le haut des cuisses. Les deux produits sont extrêmement agréables à utiliser, c’est un vrai moment de détente et de plaisir. Depuis le 6ème mois, j’utilise les produits matins et soirs. Pour le moment, je n’ai aperçu aucune nouvelle vergeture mais il est encore trop tôt pour crier victoire. Cerise sur le gâteau, ces soins sont bio, certifiés Ecocert, et fabriqués en France. Yuka note les deux produits 100/100 et INCI 18,1/20 pour la crème. Personnellement, j’ai également choisi ces produits car ils ne contiennent pas d’huile d’oléagineux auxquelles je suis allergique.

Mon ballon de grossesse et mon tapis de yoga


Pour être tout à fait honnête, je ne savais pas trop à quoi me servirait mon ballon de grossesse quand je l’ai commandé. Mais maintenant, je l’utilise tous les jours ! J’ai choisi ce ballon de grossesse sur les conseils de Noemiememories. Au delà de sa jolie couleur entre le rose poudré et le doré, j’aimais bien le fait qu’il soit livré avec un dépliant expliquant divers exercices pour la grossesse, l’accouchement ou le post-partum. Depuis, j’ai découvert cette vidéo de yoga ball que je réalise plusieurs fois par semaine ou celle-ci lorsque j’ai moins de temps devant moi.
Le ballon de grossesse sert avant tout à rester en forme pendant la grossesse en pratiquant une activité physique douce (yoga ball, pilates prénatal, fitness doux), à se préparer à l’accouchement (le ballon permet de renforcer les abdominaux, les dorsaux mais également le périnée), à s’étirer et à se détendre. A priori, il sera également très utile pour se remuscler après l’accouchement. Personnellement, j’aime beaucoup l’utiliser pour travailler la mobilité de mon bassin, pour m’étirer le dos ou pour détendre mes jambes lourdes mais je vous conseille de trouver une vidéo Youtube qui vous plaise pour découvrir quelques exercices et apprendre à l’utiliser correctement.

Je n’ai pas acheté mon tapis de yoga spécifiquement pour ma grossesse mais il n’a jamais autant servi que depuis que je suis enceinte. Depuis le deuxième trimestre de grossesse, je pratique du yoga prénatal tous les matins, ou presque, pendant environ 30 minutes. J’essaie de varier les séances et types de yoga mais j’ai une petite préférence pour les vidéos de Yogandra et celles de Doctissimo Maman.

Mes bas de contention et mes soins anti-jambes lourdes


Je sais, je sais, les bas de contention, ça ne fait pas rêver. Personnellement, je n’en avais jamais portés et je n’en avais jamais ressenti le besoin. J’étais donc un peu étonnée lorsque mon médecin m’en a prescrit au cours du troisième mois car mon activité physique était très limitée en raison du confinement. Avec le recul, je me demande vraiment comment j’aurais pu supporter une grossesse estivale sans bas de contention. Je les mets aujourd’hui tous les jours ou presque et je sens vraiment la différence en fin de journée lorsque je ne les porte pas. Alors oui, c’est moche (impossible de trouver une couleur proche de la couleur de ma peau pour l’été), c’est parfois désagréable à porter (lorsque l’on marche trop, l’élastique peut irriter la peau) mais cela soulage tellement les jambes que le sacrifice en vaut la peine. Avec eux, plus de sensations désagréables dans les jambes ou d’impatiences à la fin d’une chaude journée.

Pour compléter l’effet des bas de contention, j’aime me doucher les jambes à l’eau glacée matin et soir et me masser avec un soin anti-jambes lourdes. J’ai fait pas mal de recherches pour trouver un soin clean et compatible avec la grossesse. Finalement, j’ai sélectionné le Gel tonique au Cuivre Weleda et le Gel Jambes Légères, fluide des gazelles tonifiant Néobulle. Ces deux soins ne sont pas miraculeux mais ils procurent une agréable sensation de fraîcheur à l’application et c’est déjà pas mal ! INCI note ces produits 14,5/20 pour le premier et 15,4/20 pour le second.

Mes vêtements de grossesse


Lorsque l’on tombe enceinte pour la première fois, on ne sait pas trop comment notre corps va évoluer. Quels vêtements de grossesse acheter ? À partir de quand ? J’avoue que j’étais un peu perdue. Personnellement, je n’avais pas envie de dépenser trop d’argent dans les vêtements de grossesse et j’avais du mal à savoir ce dont j’aurais vraiment besoin. En étant enceinte essentiellement aux beaux jours, j’étais également persuadée que je pourrais porter mes robes d’été « classiques » tout au long de la grossesse. Mais j’ai dû me résoudre à acheter des robes de grossesse à la fin du 5ème / début du 6ème mois car c’est beaucoup plus confortable.

Avec le recul, je dirais que mes indispensables pour une grossesse estivale sont :
– un jean de grossesse, des culottes de grossesse (une dizaine), des soutiens-gorges sans armature ou brassières (3 ou 4), 2 pyjamas, un legging : à acheter au premier trimestre
– 2 t-shirts, 2 débardeurs, 1 t-shirt manches longues, 1 sweat-shirt ou 1 pull, 1 jupe : à acheter au 2ème trimestre
– 4-5 robes (perso, j’en ai plutôt achetées 6 ou 7 car j’aime bien la variété) : à acheter au cours du 2ème trimestre et indispensables à partir du troisième trimestre

Je suis plutôt contente des vêtements que j’ai achetés chez H&M et chez Kiabi et j’ai essayé de privilégier leur collection responsable ou en coton bio. En revanche, je suis très déçue des vêtements commandés chez Séraphine, qui est pourtant une marque de vêtements de grossesse haut de gamme (ma robe était couverte de bouloches après l’avoir portée 3 ou 4 fois et les boutonnières de mon pull se sont décousues au premier lavage). Petit conseil également : si vous souhaitez allaiter, privilégiez l’achat de vêtements de grossesse qui permettent l’allaitement afin de rentabiliser vos dépenses !

Mais surtout, je ne quitte plus mes Birkenstock achetés en début de grossesse. Je n’en avais jamais portées et je me demande bien pourquoi… Maintenant, je ne peux plus m’en passer !

Ma protection solaire et ma crème hydratante pour le corps


J’ai une peau plutôt méditerranéenne qui supporte très bien le soleil et bronze facilement. Mais en étant enceinte, j’ai très peur du masque de grossesse qui touche le plus souvent mon type de peau. Le masque de grossesse se manifeste par des tâches brunes qui apparaissent sur le visage à partir du 4ème mois de grossesse lorsque l’on s’expose au soleil. Pour l’éviter, j’applique une crème solaire indice 50 sur le visage lorsque je passe du temps au soleil et je porte un chapeau. Pour la crème solaire, j’ai choisi la crème solaire visage SPF50 certifiée bio des Laboratoires de Biarritz. J’avais déjà utilisé cette crème l’année dernière et j’en étais très satisfaite. La composition est clean (17,6/20 par INCI), elle s’applique facilement sans laisser de traces blanches sur le visage et on peut se maquiller aisément après.

La peau est souvent capricieuse durant la grossesse en raison des bouleversements hormonaux. Au troisième mois, par exemple, j’ai eu un épisode désagréable d’acné sur le décolleté et le dos. Heureusement, j’ai réussi à m’en débarrasser sans trop de difficultés. En revanche, depuis, j’ai la peau du corps beaucoup plus sèche que d’habitude et je dois absolument l’hydrater tous les jours. J’ai commandé pour la première fois des produits de beauté et de maquillage Avril pendant le confinement et je dois avouer que j’apprécie énormément la crème visage et corps certifiée bio au beurre de karité. La crème est assez riche mais elle pénètre très bien, sans laisser de sensation de gras, et soulage immédiatement la peau qui tiraille (perso, je ne l’utiliser que sur le corps, elles serait beaucoup trop riche pour mon visage). Mais surtout son prix défie toute concurrence pour une crème bio, certifiée Ecocert, et fabriquée en France (notation INCI 18,3/20).

Petit bonus plaisir : mon bola


Un bola est un bijou de maternité originaire d’Indonésie. Ce collier se compose d’un pendentif en forme de boule suspendu à une longue chaîne ou un cordon qui arrive jusque sur le ventre de la future maman. Tel un hochet miniature, la boule émet un léger tintement à chaque mouvement, un doux bruit qui apaiserait bébé dans le ventre de maman. Une fois bébé parmi nous, on peut continuer à porter le bola, notamment pendant l’allaitement, pour le calmer. Le bola s’utilise généralement à partir du 4ème mois de grossesse lorsque le bébé commence à percevoir les bruits qui l’entourent.

A la fin de mon troisième mois de grossesse, JC m’a offert le joli bola de grossesse Charlotte de la marque Le Petit Bola, un modèle en plaqué or rose avec deux médailles personnalisées à nos initiales. Je l’adore mais je l’ai tellement porté qu’il commence à s’abîmer avec des petites rayures sur la boule et les médailles. C’est le problème des femmes enceintes qui ont, comme moi, du mal à se rendre compte de la taille de leur ventre et qui ont tendance à le cogner 😉 Un bola n’est clairement pas indispensable mais c’est un très joli cadeau de grossesse et un charmant souvenir à conserver précieusement.

N’hésitez pas à épingler cet article pour le retrouver facilement !

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Article précédent

Taboulé de chou-fleur sucré-salé

%d blogueurs aiment cette page :